Accéder au contenu principal

Articles

De l'allaitement aux signes d'éveil à l'allaitement négocié

Quand le bébé nait, il est important de repérer ses moindres signes d'éveil pour lui proposer le sein. On parle alors d'allaitement aux signes d'éveil. L'idéal est de garder sur soi ou tout près de soi son bébé pour l'observer et pour lui proposer le sein dès qu'il bouge un sourcil, un orteil, fait de petits bruits même si ses yeux sont fermés.
Cet allaitement aux signes d'éveil permettra aux bébé de multiplier les tétées et d'obtenir ainsi suffisamment de colostrum au départ puis de lait par la suite. Cela permettra aussi à la lactation de bien se mettre en place pour que la maman ait beaucoup de lait.

Une astuce : ne pas chercher à réveiller le bébé en changeant sa couche car le bébé perd de l'énergie pendant ce temps du change et ensuite il n'a parfois plus assez d'énergie pour téter. On peut tout à fait faire téter un sein, puis proposer le second quand on sent la succion moins efficace, puis on change la couche, puis on repropose le sein…
Articles récents

Comment avoir plus de lait ?

Pour avoir plus de lait, rien ne vaut la stimulation : plus le sein est stimulé par la bouche du bébé ou par le tire-lait et plus on produit de lait.

Pour une maman séparée de son bébé (bébé ou maman hospitalisé) il est important d'exprimer son lait au moins 8 fois par 24 heures avec un tire-lait performant et double-pompage. Peu importe le moment de l'expression : certaines séances peuvent être très rapprochées et d'autres plus éloignées. Le plus important est de réussir à exprimer souvent son lait car le sein va réagir à la fois à la stimulation du mamelon et à la "vidange" du sein : plus le sein est "vidé" (le terme est impropre car le sein n'est jamais vide !) souvent et plus il va fabriquer rapidement du lait.

Pour la maman dont le bébé prend peu de poids il est alors nécessaire de demander l'avis d'une consultante en lactation IBCLC pour analyser la situation.
- Parfois il suffit d'augmenter le nombre de tétées pour que le bébé pren…

L'allaitement au fil du temps

Les premiers jours et les premières semaines, le nouveau-né a besoin d'être allaité très très
fréquemment. Certains bébés se manifestent avec vigueur et il est facile pour les parents de repérer les signes qui montrent que le bébé a besoin de téter. Par contre, d'autres bébés dorment, somnolent et il est parfois difficile de savoir quand proposer le sein.

L'allaitement aux signes d'éveil
Lorsque le tout petit bouge un peu dans son sommeil, qu'il se met à téter sa langue ou ses lèvres, ou à faire de légers mouvements, ce sont les premiers signes qui montrent qu'il est prêt à téter. On peut alors le prendre délicatement et le placer devant le mamelon (mamelon sous le nez) pour qu'il se réveille doucement et se mette à téter.
Cela n'est pas utile de changer la couche ou de nettoyer son nez avant la tétée car il va perdre sa précieuse énergie pendant le change et en aura moins pour téter. Il est tout à fait possible de changer la couche après la tétée (mêm…

Quel lait choisir pour remplacer le lait maternel ?

Le lait maternel est l'aliment le plus adapté au nourrisson. Pourtant certaines circonstances nécessitent d'avoir recours à des compléments. Quel lait choisir ?

Le premier choixest le lait maternel. Cela semble paradoxal et pourtant il n'en est rien ! Si votre pédiatre vous a conseillé de compléter les tétées par des biberons de lait artificiel car votre bébé prend peu de poids, vous pouvez lui suggérer une autre option : augmenter le nombre de tétées ou tirer votre lait pour le donner en complément à votre bébé. L’œil expert d'une consultante en lactation vous permettra de comprendre pourquoi votre bébé prend peu de poids : est-ce la succion du bébé qui n'est pas assez efficace ou est-ce le nombre de tétées qui est insuffisant ? Il y a aussi d'autres causes possibles qui seront explorées par la consultante en lactation pour vous permettre de mieux comprendre la situation et trouver des solutions adaptées.

La composition des laits artificiels est réglementée par …

Se fabriquer un bandeau (bustier) d'allaitement à moindre frais

Quand on doit tirer son lait souvent, c'est assez pénible de tenir les téterelles pendant l'expression du lait et l'on rêve d'avoir les 2 mains libres pour lire un livre, surfer sur internet, éplucher des carottes, coller les photos de son bébé dans son album photo etc.

Il existe dans le commerce des bustiers d'allaitement comme chez Mamanana (pressez-vous, le site va fermer) ou chez Medela ou chez Mamawear qui coûtent aux alentours de 40 euros.

Il est tout à fait possible de vous en confectionner un avec un vieux collant. Vous trouverez ci-dessous, en photos, les étapes de la fabrication.




Nota : j'ai pris un collant un peu trop fin. Mieux vaut choisir un collant plus épais au niveau des hanches.











































Nota : le trou doit vraiment être minuscule : il va s'agrandir lorsque vous passerez la téterelle et même s'il est trop petit, il sera plus facile à agrandir qu'à rétrécir !










Nota : Trou trop grand au 1er essai : le passage de la téterelle l'a trop élar…

Que faire en attendant la consultante en lactation ?

Ça y est ! Vous venez de prendre rendez-vous avec une consultante en lactation et elle doit passer dans l'après-midi. Comment préparer sa venue ?

1 - Ne pas faire le ménage
Cela ne sert à rien, la consultante en lactation ne regarde pas si le ménage est fait ou pas. Elle sait très bien que s'occuper d'un bébé est un travail à temps plein et ne se formalisera pas de trouver votre maison sens dessus-dessous.

2 - Nourrir votre bébé
Continuer à nourrir votre bébé comme vous le faisiez auparavant. Proposez le sein aux signes d'éveil. Si vous pensez que votre consultante va arriver au moment d'une tétée et qu'elle n'est pas là quand votre bébé a faim, ne le faites pas patienter, donnez lui le sein. Ce n'est pas grave s'il dort au moment où la consultante arrive car la consultation durera 1h 30 à 2 heures : cela laisse du temps pour discuter de la situation avant que votre bébé manifeste à nouveau des signes montrant qu'il peut prendre le sein. La consul…

Tirer le lait

Que l'on souhaite reprendre le travail, que l'on ait un bébé hospitalisé ou un bébé qui ne sait pas téter, que l'on souhaite donner du lait à un lactarium, relancer sa lactation ou adopter un bébé ... les occasions sont multiples de devoir exprimer son lait.

Pour certaines femmes, les gestes viennent spontanément et le lait jaillit à flot, mais pour la plupart d'entre nous, tirer son lait n'est pas vraiment évident !

Faut-il un tire-lait?

Bien souvent, la première chose à laquelle on pense quand on souhaite tirer son lait, c'est utiliser un tire-lait. Pourtant il est tout à fait possible d'utiliser ses mains pour tirer le lait.  L'expression manuelle du lait est gratuite et pratique : même coincée dans une voiture sans électricité, on peut tirer son lait !
Apprendre à tirer son lait manuellement permet aussi d'assouplir le sein engorgé et est bien pratique pour les absences ponctuelles, quand on souhaite laisser un peu de lait à la personne qui gard…