Quelle(s) alternative(s) au sein ?

Il peut arriver au cours de l'allaitement que le sein ne soit pas disponible pour le bébé : la maman est
hospitalisée, il y a reprise du travail, séparation avec le papa etc.
Il peut aussi arriver que le bébé ait des difficultés à boire directement au sein : bébé hypotonique, succion peu efficace, fente palatine ...
Autre cas de figure : la maman qui n'a pas assez de lait suite à une chirurgie mammaire ou à une hypoplasie ou suite à un sevrage temporaire ou qui décide de relacter.
Quelles sont donc les alternatives au sein ?

Si le bébé a plus de 6 mois et est diversifié

il pourra manger des solides et boire de l'eau au gobelet. Si la séparation dure plusieurs jours, la maman peut tout à fait prévoir de tirer le lait avant pour qu'il soit donné au gobelet ou pour qu'il soit utilisé pour confectionner des crèmes dessert.

Si le bébé est plus petit ou qu'il n'aime pas trop manger des solides

il y a plusieurs alternatives :
  • le Dispositif d'Aide à la Lactation (DAL), appelé aussi Système de Nutrition Supplémentaire (SNS). Il s'utilise au sein dans le cas d'un bébé qui a un souci de succion ou qui est hypotonique et au doigt si la maman est absente. Il existe une video tournée dans une crèche par Charlotte Yonge, Consultante en Lactation IBCLC qui montre des bébés nourris de cette façon.

 On peut fabriquer un DAL "de fortune" avec une simple sonde Vygon CH5 de 40 cm (Ref 310-05) que vous pourrez commander auprès de votre pharmacien. J'en ai toujours plusieurs dans mon sac que je propose aux parents en consultation d'allaitement quand le bébé a du mal à téter. Il suffit de plonger la sonde dans le pot contenant le lait et de la placer dans le coin de la bouche du bébé très doucement pendant la tétée, jusqu'à voir le lait monter dans la sonde grâce à l'aspiration du bébé.
Je laisse aussi aux parents une grosse seringue de 20 cc afin de nettoyer la sonde en injectant de l'eau froide puis de l'eau tiède additionnée de liquide vaisselle puis de l'eau tiède pour rincer et enfin de l'air pour bien vider l'eau.
La seringue de 20cc peut aussi être utilisée pour envoyer un peu de lait dans la sonde quand le bébé est vraiment endormi et qu'il n'a aucun mouvement de succion (si par ailleurs la prise de poids est faible).
Le DAL peut aussi être utilisé sur le doigt (on peut utiliser un sparadrap pour tenir la sonde sur le doigt) si la maman est absente.


Pour une utilisation plus longue, il existe des DAL (ou SNS) plus pratiques à utiliser mais aussi un
peu plus chers.
Celui de Medela (28 euros environ) a l'avantage d'être vendu avec 3 diamètres de tuyaux (2 tuyaux pour chaque diamètre), d'être réutilisable et relativement facile à trouver.
Le "Lact-aid" est plus pratique car composés de sachets que l'on peut préparer à l'avance mais il est un peu plus cher (52,85 euros à commander auprès de Info Allaitement : infoallaitement@evhr.net)
Vous trouverez plein d'infos sur le DAL et des videos très pratiques sur le site de Charlotte http://www.allaitementpourtous.com/dals-sns-lact-aid-dals-fait-maison-lequel-pour-moi.html


  • le gobelet : un simple gobelet fait l'affaire et peut être utilisé dès la naissance. L'astuce à connaître
est de tenir le bébé bien droit, bien assis, de poser le gobelet sur se lèvre inférieure et de pencher doucement afin qu'il lape le lait. Ne surtout pas faire couler le lait directement dans la bouche du bébé. Il doit être actif. (le gobelet bleu sur la photo ci-contre peut contenir 100 ml, je l'ai trouvé dans une grande surface pour 2,90 euros. Le plus petit peut contenir 50 ml, il est gradué. Il en existe de plus petits (30ml) à usage unique vendus par lot de 10)

Inutile d'investir dans une "tasse à bec" : le bec est souvent trop dur et le bébé peut prendre l'habitude de le mordre. Si le bec est trop souple, cela s'apparente à une tétine et cela équivaut à un biberon.

  • la "soft-cup"  (23 euros environ) peut s'avérer pratique car le lait est gardé dans le corps de la soft-cup ce qui évite de trop en perdre si elle se renverse. C'est un peu cher à mon goût et peu intéressant (à part pour un bébé avec une fente palatine)

Et le biberon ? 

Si aucune des solutions ci-dessus ne convient à la personne qui s'occupera du bébé en l'absence de la maman, le biberon sera sans doute utilisé. Dans ce cas, prévoir une tétine qui coule très très très doucement : le test de la goutte permet de savoir si vous avez ce type de tétine, il suffit de remplir le biberon d'eau et de le renverser, aucune goutte ne doit tomber de la tétine. La tétine sera de préférence longue et sans aucune forme particulière. Toutes les tétines et tous les biberons soit disant prévus pour préserver l'allaitement n'ont aucun intérêt particulier (pas même celle du leader en matière de tire-lait).
Il sera aussi très important de suggérer à la personne qui donnera le biberon respecter les points suivants :
  • tenir le bébé assis (et non allongé), 
  • ne pas faire attendre le bébé (il ne doit pas être affamé), 
  • proposer le biberon en plaçant la tétine sous le nez du bébé de façon à ce que ce soit le bébé qui décide de téter 
  • faire plusieurs pauses afin que le biberon soit bu lentement et que le repas dure un certain temps (20 mn environ).
Vous trouverez plus d'infos sur le "biberon à l'horizontale" sur le site de La Leche League : https://www.lllfrance.org/vous-informer/fonds-documentaire/autres-textes-lll/1785-le-biberon-a-l-horizontale

2 commentaires:

Quelle(s) alternative(s) au sein ?

Il peut arriver au cours de l'allaitement que le sein ne soit pas disponible pour le bébé : la maman est hospitalisée, il y a reprise d...