Que faire en attendant la consultante en lactation ?

Ça y est ! Vous venez de prendre rendez-vous avec une consultante en lactation et elle doit passer dans l'après-midi. Comment préparer sa venue ?

1 - Ne pas faire le ménage
Cela ne sert à rien, la consultante en lactation ne regarde pas si le ménage est fait ou pas. Elle sait très bien que s'occuper d'un bébé est un travail à temps plein et ne se formalisera pas de trouver votre maison sens dessus-dessous.

2 - Nourrir votre bébé
Continuer à nourrir votre bébé comme vous le faisiez auparavant. Proposez le sein aux signes d'éveil. Si vous pensez que votre consultante va arriver au moment d'une tétée et qu'elle n'est pas là quand votre bébé a faim, ne le faites pas patienter, donnez lui le sein. Ce n'est pas grave s'il dort au moment où la consultante arrive car la consultation durera 1h 30 à 2 heures : cela laisse du temps pour discuter de la situation avant que votre bébé manifeste à nouveau des signes montrant qu'il peut prendre le sein. La consultante pourra alors observer une tétée et vous donner son avis sur la succion du bébé. Faire patienter un bébé risque de l'épuiser, de l'énerver et la mise au sein pourra être plus difficile.

3 - Prévoir du temps
Une consultation d'allaitement dure en général une heure trente à deux heures. Cela permet de discuter, d'observer une tétée, de mettre en place différentes stratégie ...

4 - Préparer les informations nécessaires
La consultante en lactation commencera par recueillir différentes informations sur la grossesse, la naissance, les premiers jours. Le poids de votre bébé est une donnée importante. Vous pouvez d'ors et déjà construire la courbe de votre bébé à partir de celle publiée par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) : http://www.who.int/childgrowth/standards/weight_for_age/en/index.html. Cela aidera la consultante à mieux comprendre la situation. Vous pouvez aussi réunir toutes les informations qui lui seront utiles : les traitements que vous ou votre bébé prenez, les coordonnées de votre médecin, de votre sage-femme, les difficultés rencontrées ...

5 - Noter les questions à poser
N'hésitez pas à poser toutes les questions qui vous viennent à l'esprit. Les noter au fur et à mesure de la journée vous permettra d'avoir l'esprit libre au moment de la consultation et de poser vos questions au moment qui vous semblera le plus opportun.

A la fin de la consultation, votre consultante en lactation IBCLC vous remettra un plan d'action qui récapitulera les points importants. N'hésitez pas à le relire avec elle pour vous assurez que ce plan d'action est clair et vous convient.
Après la consultation, vous pourrez joindre régulièrement votre consultante IBCLC pour faire le point avec elle ou lui poser d'autres questions par téléphone, par mail ou par texto.

Si vous avez d'autres idées à ajouter à cet article, vous pouvez les poster en commentaires ci-dessous , elles sont les bienvenues !

Quelle(s) alternative(s) au sein ?

Il peut arriver au cours de l'allaitement que le sein ne soit pas disponible pour le bébé : la maman est hospitalisée, il y a reprise d...