Allaiter pendant les fêtes

Les fêtes peuvent poser un problème pour certaines qui se demandent si elles devront encore cette année s'abstenir de boire une petite coupe de champagne ou un petit verre de vin et si les huitres du réveillon ne risquent pas de rendre malade leur bébé.
Toutes les précautions que l'on prend étant enceinte sont-elles à poursuivre pendant l'allaitement ?

Fort heureusement non, sinon cela serait bien triste !

L'alcool n'est pas recommandé car il passe très facilement dans le lait maternel, mais si la quantité ingérée est minime, la quantité dans le sang et dans le lait sera minime elle aussi. L'ANAES dans son rapport intitulé Recommandations pour la pratique clinique Allaitement maternel - Mise en œuvre et poursuite dans les 6 premiers mois de vie  de l'enfant indique : "Une consommation d’alcool en quantité modérée (< 0,5 g/kg/j) soit environ 1 à 2 consommations lors d’activités sociales n’est pas contre-indiquée. Par contre il est souhaitable de donner le sein avant la consommation d’une boisson alcoolisée plutôt qu’après."

Les risques d'intoxication alimentaire avec les fruits de mer n'interdisent absolument pas d'allaiter.
Vous pourrez donc sans problème consommer huîtres et crustacés et même les accompagner de mayonnaise si le cœur vous en dit !

Joyeux réveillon de Saint Sylvestre à tous !

La MAMA, vous connaissez ?

Je viens de lire la fiche "Couple, sexualité et contraception" de l'Outil d'intervention en éducation pour la Santé des femmes enceintes "Grossesse et accueil de l'enfant" créé par l'INPES et je suis ravie de constater que la MAMA est présentée sans à priori négatif (pour une fois !)
Les fiches de ce livret sont vraiment bien conçues, surtout ce qui concerne l'écoute, l'information et les exemples donnés.

Qu'est-ce que la MAMA ?
La Méthode de l'Allaitement Maternel et de l'Aménorrhée (MAMA)est une méthode contraceptive très fiable (efficacité supérieure à 98% en emploi courant et à 99,5% quand l'allaitement est exclusif) qui repose sur 3 critères : l'allaitement doit être exclusif, le bébé doit être né depuis moins de 6 mois et la mère doit être aménorrhéique.

Cette méthode est malheureusement  fortement dénigrée en France sans doute parce qu'elle est mal connue, qu'elle ne rapporte pas un centime aux laboratoires et aussi parce qu'elle suppose un allaitement exclusif ... ce qui n'est pas tout à fait rentré dans les mœurs en France.

Les femmes repartent donc de la maternité avec une ordonnance en bonne et due forme pour démarrer une contraception hormonale (progestatifs) dès la deuxième semaine après la naissance, alors que la Haute Autorité de Santé (HAS) recommande d'attendre au moins 6 semaines avant de débuter une contraception hormonale ! "la contraception hormonale ne doit pas être débutée avant l'installation de la lactogenèse destade II (montée laiteuse). Les progestatifs ne seront pas utilisés avant la sixième semainedu post-partum." extrait de Allaitement maternel, mise en oeuvre et poursuite dans les 6 premiers mois de l'enfant.
http://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/Allaitement_recos.pdf

En donnant une information claire sur la MAMA, ne permettrait-on pas aux femmes d'accéder à une contraception à la fois fiable et gratuite (certes, limitée dans le temps) mais aussi et surtout à un allaitement optimal pour le plus grand bien de leur bébé ?

Allez ! J'en profite pour vous inviter à lire mon mémoire sur ce sujet : http://www.crefam.com/memoires.php


Quand l'allaitement protège les bébés du choléra

Face à l'épidémie de choléra qui sévit à Haïti, l'Organisation Panaméricaine de la Santé (OPS) rappelle que l'allaitement maternel renforce le système immunitaire des nourrissons leur permettant ainsi de lutter plus efficacement contre le choléra, même si leur mère est elle-même atteinte par cette maladie.

L'OPS rappelle que dans le monde entier, l'allaitement maternel est une mesure de protection pour TOUS les enfants.

On peut lire l'article en français sur le site de l'OPS : http://new.paho.org/hai/index.php?option=com_content&task=view&id=7059&Itemid=1&lang=fr

Quelle(s) alternative(s) au sein ?

Il peut arriver au cours de l'allaitement que le sein ne soit pas disponible pour le bébé : la maman est hospitalisée, il y a reprise d...