Retour de séminaire LLL

Ce week-end, avait lieu le rendez-vous annuel des animatrices LLL. Ce séminaire est l'occasion de nous retrouver et aussi de nous former grâce à des ateliers toujours formidablement préparés par des animatrices compétentes et expérimentées et grâce à des conférences qui nous permettent de découvrir des personnes pointues dans un domaine.

J'ai eu le plaisir d'écouter notamment Rosa Jové, psychologue espagnole auteur du livre Dormir sin lagrimas (Dormir sans larmes, le laisser pleurer n'est pas la solution). J'y ai appris que les adultes se réveillent 8 à 10 fois par nuit, seulement quelques secondes, sans s'en apercevoir (pour remonter une couverture, se retourner ..) et que les bébés se réveillent aussi, mais n'ont pas encore appris à se rendormir lors de ces micro réveils, c'est pourquoi la présence rassurante d'un adulte, une petite tétée, les réconforte et les aide à repartir dans les bras de Morphée.

Rosa Jové a aussi démonté certains mythe comme celui qui consiste à expliquer aux parents que les bébés ont besoin de routines. Quoi qu'aucune étude ne démontre que les routines seraient mauvaises en soi, on constate que pour chaque routine, il faudra évoluer vers une autre routine, puis une autre : habituer le bébé à dormir dans un berceau, puis dans un lit à barreau, avec un doudou, puis sans doudou, avec une sucette, puis sans sucette ... sans que cela aide réellement les bébés à s'endormir. Après tout, "tout le monde à la droit de se compliquer la vie" a commenté avec humour la conférencière.

Les méthodes de dressages sont proscrites par cette psychologue qui nous a démontré que lorsque l'enfant s'endort après avoir pleuré ou en restant seul avec sa peur et son stress, le cerveau fabrique dans un premier temps du cortisol et de l'adrénaline (le cortisol est toxique pour le cerveau et entraine des troubles d'apprentissage, de la mémoire etc.), puis pour équilibrer ce phénomène et apaiser le bébé, des endorphines et sérotonines.
C'est ainsi que l'on peut rencontrer des enfants de 4 ou 5 ans qui ne trouvent le sommeil qu'après être passés par une phase d'excitation (colère ou bagarre avec son frère par exemple) afin de reproduire ce phénomène de production d'adrénaline pour ensuite produire endorphines et sérotonine qui l'apaiseront et le conduiront vers le sommeil. 

Le meilleur cadeau à offrir à son enfant selon Rosa Jové est de lui montrer comment se relaxer pour s'endormir, et quoi de plus relaxant qu'une tétée ou un câlin dans les bras de sa maman ?

6 commentaires:

  1. Haaaa ç à l'air bien, a quand la traduction???

    RépondreSupprimer
  2. Je suis très contente d'être venue sur votre blog et encore plus d'avoir lu ce post. J'allaite mon fils qui va avoir 4 mois et,j'étais justement en train de me demander si je ne lui donnais pas de mauvaises habitudes en l'aidant à s'endormir le soir(une petite tétée évidemment). Merci merci !
    Pour ce qui est de la traduction, vous parlez de la traduction du livre ? Je viens de voir que même en espagnol, il est en rupture de stock sur Amazon.

    RépondreSupprimer
  3. Ce livre est tellement intéressant qu'il mérite bien une traduction en français ... ça pourrait se faire bientôt ...

    Sur le même sujet, il y a l'excellent petit livre de Claude Didierjean-Jouveau "Partager le sommeil de son enfant"

    RépondreSupprimer
  4. Mon fils a 4 mois et demi. Souvent, il pleure dans son lit quand on le quitte. Si il continue à pleurer après 10 minutes, je remonte le voir pour lui rendre sa sucette et son doudou, lui expliquer doucement que c'est l'heure de dormir et lui faire un bisous. Certaines fois, il se rendort paisiblement, d'autres fois il recommence à pleurer jusqu'à ce que mon compagnon et moi allions dormir (dans la chambre d'à côté).

    A vous lire, je devrais le prendre dans mes bras et lui donner une tétée? Mais alors comment apprendra-t-il à s'endormir tout seul? Comment fera-t-il le jour où il n'y aura plus de tétée le soir?

    Et que faire si même après cette tétée calin, il pleure dès que je le met au lit? Et ne va-t-il pas réclamer une tétée à chaque fois qu'il se réveille la nuit?

    Ca me fait mal au coeur de compter les 10 minutes avant d'aller le voir, mais j'ai peur d'entrer dans un cercle vicieux...

    Flo

    RépondreSupprimer
  5. Chère Flo,

    Je ne pense pas que les bébés prennent de "mauvaises habitudes" quand on les garde près de nous. Bien au contraire : ils prennent l'habitude d'être aimés, choyés. Il apprennent à avoir confiance en leurs parents. Différentes études démontrent que les bébés qu'on ne laissent pas s'endormir seuls deviennent des enfants très autonomes et sûrs d'eux.
    Qu'apprennent les enfants qu'on laisse seuls dans leur lit pour s'endormir ? La résignation ???
    Dans la plupart des pays et des cultures, les enfants ne dorment pas seuls. C'est d'ailleurs très récent dans l'histoire occidentale de laisser les enfants dormir seuls dans leur chambre = cela coïncide avec l'agrandissement des foyers, les chambres indépendantes pour chaque enfant, l'élévation du niveau de vie ... Nous n'avons donc qu'une cinquantaine d'années de recul pour évaluer l'impact de ce mode d'endormissement sur les enfants.

    RépondreSupprimer

Quelle(s) alternative(s) au sein ?

Il peut arriver au cours de l'allaitement que le sein ne soit pas disponible pour le bébé : la maman est hospitalisée, il y a reprise d...