Comment conciler travail et allaitement ?

Un article et une chronique ont retenu mon attention cette semaine.

Tout d'abord cette courte chronique d'Isabelle Monrozier sur France Inter  le 16 novembre entre 6 h 26 et 6 h 29 consacrée à travail et allaitement.

Deux petites minutes pour un sujet si important, cela montre bien à quel point l'allaitement doit être caché (surtout comparé au temps de parole de Mme Badinter sur cette même radio : toute la journée du 11 février 2010 lui a été consacrée, à dénigrer tant et plus l'allaitement). Pourtant les informations données par Isabelle Monrozier étaient très pertinentes et auraient méritées d'être diffusées tout au long de la journée (et même tout au long de la semaine !).

Ensuite, cet article du quotidien suisse 24 heures relatant l'histoire d'une femme qui porte plainte contre son employeur suite à la retenue sur son salaire d'un temps de pause pour tirer son lait.
Je trouve personnellement l'initiative de cette mère très courageuse : grâce à cette action en justice, si l'issue est favorable, ce sont des milliers de femmes qui vont pouvoir en bénéficier.

J'aimerais que les françaises se mobilisent elles aussi pour faire valoir leurs droits afin que l'heure d'allaitement soit rémunérée ; après tout, diverses études montrent que l'employeur est gagnant car les salariées qui allaitent sont moins souvent absentes que les mères salariées qui n'allaitent pas (sans doute parce que leur enfant est moins souvent malade, donc pas besoin de prendre des congés "enfant malade").

Autre grand combat à mener, celui de faire respecter le droit à tout enfant de pouvoir bénéficier du lait de sa mère, même en crèche. Je suis effarée par le nombre de mères qui apprennent que la crèche n'accepte pas leur lait ou qui constatent que leur lait a été jeté car les conditions de conservation ont été jugées inadaptées. Ces structures d'accueil imaginent sans doute que les préparations pour nourrissons sont plus fiables, moins contaminées, bref, plus adaptées à un enfant !

3 commentaires:

  1. Chez pôle emploi l'heure de l'allaitement est rémunérée tant que le bébé est allaité (même au delà des 1 an) sur certificat médical.

    RépondreSupprimer
  2. Chez Pôle emploi en tant que salariée ? pas en tant que demandeur d'emploi ?

    RépondreSupprimer
  3. Grâce à votre site je viens d’appendre plusieurs choses. Continuez !

    voyance mail gratuit rapide

    RépondreSupprimer

Quelle(s) alternative(s) au sein ?

Il peut arriver au cours de l'allaitement que le sein ne soit pas disponible pour le bébé : la maman est hospitalisée, il y a reprise d...