Faut-il se préparer à allaiter ?



Si l'allaitement est "naturel", alors pourquoi se préparer à allaiter ? Faut-il se préparer ? Y a-t-il quelque chose à faire pour que l'allaitement se passe bien ?
Toutes ces questions se posent à l'approche de l'arrivée d'un bébé et quand on ne les posent pas, d'autres personnes (nos amies, nos mères, nos sœurs, nos collègues) s'en chargent.
Alors ? Se préparer ou pas ?


Les groupes de mères.
Avoir vu d'autres femmes allaiter, les avoir côtoyées au quotidien est certainement la meilleure façon de se préparer à accueillir un nouveau bébé.  Hélas, dans nos sociétés, quelles sont celles qui ont pu côtoyer des bébés au quotidien durant leur enfance ? Avez-vous remarqué combien les mères sortent peu avec leur bébé ? Il est rare de voir des bébés lors des réunions de famille, les mariages, les soirées entre copains. Pas étonnant donc que l'on se trouve complètement désarçonnée face aux nombreuses demandes d'un tout petit. Même en ayant été prévenue  - "tu verras, c'est prenant un bébé" - on ne s'imaginait pas du tout cette nouvelle vie.
Les groupes de mères permettent donc de voir des bébés dans les bras de leur mère, d'observer la façon dont elles s'en occupent, dont elles les allaitent, de les entendre parler de leur quotidien, des nuits hachées, du conjoint qui prend sa place de père, des remarques de la famille ...

Les lectures
Certains livres donnent aussi la parole aux mères et leurs témoignages permettent de se projeter dans cette nouvelle vie avec un bébé et donnent de multiples infos sur l'allaitement ; d'autres sont écrits par des spécialistes et rassureront celles qui aiment bien connaître le côté plus technique de l'allaitement.

Les ustensiles
Tire-lait, coquilles, bouts de sein , coussinets lavables ou jetables, crèmes ... la panoplie des outils d'aide à l'allaitement s'enrichit d'année en année. Bien que certains de ces objets soient incontestablement des aides précieuses dans  certains cas, pas la peine de les acheter au départ !
Les coquilles peuvent créer des engorgement lorsqu'elles sont portées en continu par exemple et les bouts de sein en silicone peuvent faire baisser très nettement la lactation, quant au coussin d'allaitement,  il n'est absolument pas indispensable et pose parfois des problèmes quand le bébé est posé dessus et donc trop loin du sein.

Pour se préparer à allaiter, le plus important donc est d'être informée et soutenue par des personnes compétentes. Certaines maternités ont le label "hôpital ami des bébés" qui garantit que le personnel a reçu une formation pour soutenir les mères qui allaitent. Avez-vous la chance d'en avoir une près de chez vous ?

Commentaires

  1. Félicitation pour ce blog !!
    STG de Nantes ( la maman qui a eu beaucoup de problèmes avec son allaitement)

    RépondreSupprimer
  2. Oui, je crois que c'est important de s'informer et de trouver des personnes qui vont nous soutenir.
    C'est naturel bien-sûr mais comme toujours chez l'être humain c'est aussi une culture "qui s'est perdue". De plus après un accouchement la charge émotive est telle que la jeune maman a besoin de soutien.
    Je ne crois pas qu'on puisse démarrer un allaitement sans aide la première fois.

    RépondreSupprimer
  3. Personnellement, je pense qu'il n'est pas primordial de s'informer et se préparer avant d'allaiter, mais juste de choisir le lieu de son accouchement et donc de son 1er allaitement (pour moi hopital ami des bébés).
    Je n'avais rien, ni SG, ni T Shirt d'allaitement, ni tisanes...
    Juste un coussin de maternité (j'insiste sur le terme maternité parce qu'il m'aura bien servit enceinte, pour ma petite autour d'elle, pour une barriere de lit...et aussi, quand meme pour allaiter) et des coussinets d'allaitements (jetables puis lavables).

    Pour le lactarium et ma reprise de travail j'ai decidé d'investir (3 mois apres la naissance et donc, quand j'en avais besoin, pas avant) dans un tire lait.

    Ca fait plus 3 mois que j'ai repris le travail, et j'en suis (pour l'instant!) a 8mois et demi d'allaitement. Et cela sans aucune préparation préalable, juste l'envie! C'est a mon sens l'essentiel et la clé de la réussite.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire